Retour ALICE SPRINGS***Retour autres villes***Page d'accueil 

Les Aborigènes d'ULURU KATA TJUTA

OLGA

OLGA

 

Je vous invite à ouvrir votre encyclopédie au sujet des aborigènes, vous vous apercevrez à quel point ils ont été honteusement exploités et même davantage... par les colons britanniques et européens.

Selon la brochure remise à l'entrée du domaine de ULURU KATA TJUTA par les propriétaires aborigènes il est écrit :

Les ANANGUS vous souhaitent la bienvenue = Pukulpa pitjama ananguru ngurakutu.

ULURU est le domaine et la propriété de tout temps des Pitjantjatjaras et des Yankunytjatjaras ou Anangus.

Les ANANGUS désirent apprendre aux touristes"minga", la danse"inma", les sculptures sur bois "punu" et enseigner le TJUKURPA.

Le Tjukurpa est la base de la culture Anangue, celle-ci fournit les règles du comportement et de la façon de vivre ensemble. C'est LA LOI qui dicte la manière de prendre soin les uns des autres ainsi que de la terre support de l'existence de chacun.

Le Tjukurpa s'applique au temps de la création mais aussi au temps présent.

Le Tjukurpa représente les liens entre les personnes, les plantes, les animaux et les caractéristiques physiques de la terre. Il explique comment ces relations sont nées, ce qu'elles veulent dire et comment elles doivent être maintenues. Il est la loi traditionnelle qui guide la vie de tous les jours.

Le Tjukurpa répond à des questions importantes comme celle de la création du monde ou comment les hommes et les êtres vivants s'intègrent dans la vie.

Le Tjukurpa est tout autour de nous, dans le paysage lui-même, selon lui à l'origine la terre n'avait ni forme, ni caractéristique et des êtres ancestraux sont alors apparus dans ce vide et tout en voyageant ont crée toutes les espèces vivantes et le paysage désertique tel que nous le connaissons aujourd'hui. Les Anangus sont les descendants de ces êtres et sont responsables de la protection et de la gestion des terres des ancêtres. Les murs sont enseignées au travers d'histoires, de chansons, de danses et de cérémonies. La connaissance, de la façon dont il faut protéger la terre, les animaux, les plantes et les hommes, a été transmise de génération en génération sous la forme de TJUKURPA, la LOI ANANGUE.

Au cours de leur vie les Anangus apprennent le Tjukurpa par des stages selon leurs responsabilités.

Le Tjukurpa est la loi relative au bon comportement à observer les uns envers les autres et tous envers la terre.

L' ascension actuelle d' Uluru est la route traditionnelle que suivaient les anciens hommes "mala" à leur arrivée à Uluru. Les Anangus montent rarement à Uluru car le chemin qui y mène à une signification spirituelle très importante. Bien que les Anangus permettent aux touristes d'escalader Uluru ils préfèrent qu'ils respectent l'importance culturelle et s'abstiennent d'y monter. Les aborigènes ont aussi le devoir de protéger les visiteurs et ressentent une grande tristesse lorsqu'une personne trouve la mort ou se blesse sur leur terre.

ULURU KATA TJUTA a une signification très importante aux yeux des Anangus, c'est une zone interdite car elle est associée pour la plus grande partie de son étendue, à des informations et des activités rituelles dont la connaissance est réservée exclusivement aux initiés, pour cette raison, aucune information, cérémonies, ou danses ne sont dévoilées au public.

D'après Tjukurpa les sites sacrés sont des endroits où "certains" hommes ou femmes Anangues peuvent pénétrer. Ces endroits ont un pouvoir spécial et ont été séparés par une clôture. La loi Anangue dit qu'il est non seulement dangereux mais sacrilège, pour les hommes d'entrer ou de regarder avec une vive attention des sites sacrés réservés aux femmes, et pour des femmes, des enfants ou des hommes non initiés, d' entrer ou de regarder des sites réservés aux hommes.

Dans un certain nombre de sites, un comportement spécifique doit être observé, que ce soit avant d'entrer ou pendant la visite du site. Il faut approcher sans bruit et avec respect.

Malgré cette visite au centre culturel des aborigènes du parc national d'ULURU KATA TJUTA bien des mystères subsistent encore...

 

 

 Retour ALICE SPRINGS***Retour autres villes***Page d'accueil